11 mars 2011

Samedi 09 avril 2011

 « La bête qui ne dort pas »

14h00 Théâtre interactif avec la participation du public au Centre social d’Arnage.

Thème : le racisme au quotidien.

Tout public, tarifs : 3€/adulte et 1.50€ pour les moins de 18 ans.

 

LA BÊTE QUI NE DORT PAS, de Georges de Cagliari, par la Compagnie du Théâtre du Chaos  (theatreduchaos.org)

la_bete_qui_ne_dort_pas_racisme_sarthe« Dans "La bête qui ne dort pas" nous n'avons pas voulu avoir une approche exacerbée du racisme, nous avons voulu montrer que ce mal s'exprime au quotidien : la logeuse ne loue pas à "des gens qui ne sont pas comme nous", les parents "qui ne sont pas racistes pour deux sous", mais qui n'envisagent pas que leur fille puisse aimer et faire sa vie avec quelqu'un d'une autre couleur ou d'une autre culture. Racisme sociétal aussi par la discrimination au travail et l'attitude ambiguë, voire hostile qui se développe insidieusement dans ce contexte, mais comme le mal est en chacun de nous, les victimes elles - c'est-à-dire le mariage, il ait le bon goût de choisir "une fille de chez nous". »

Au fil du débat qui suit la pièce, les spectateurs prennent conscience qu'eux-mêmes ne sont pas indemnes du mal, et que parfois leur méfiance à l'égard de l'habitant de la cité voisine ou du village d'à côté ressemble comme une sœur au racisme que par ailleurs ils condamnent volontiers.

 

Pourquoi une pièce sur le racisme ?

la_bete_qui_ne_dort_pas2_racisme_sartheBien qu'on s'en défende, le racisme est un mal dont chacun porte les germes en soi. Caché derrière la paresse intellectuelle, se nourrissant de traditions et de réflexes anciens il n'attend, si l'on n'y prend garde qu'une occasion pour s'exprimer. La peur de l'inconnu, l'agression ressentie face à ce qui ne vous ressemble pas, à ce qui n'est pas identifiable remonte à la nuit des temps. Il est probable que l'ostracisme et donc le racisme s'exprimaient déjà à l'aube de l'humanité par l'hostilité des habitants d'une caverne envers ceux de la caverne voisine. La conscience de ce mal qui nous habite tous loin de nous rendre passifs doit susciter en nous la volonté de l'éradiquer. Cela n'est pas aussi facile qu'on pourrait le croire. Ne pas être raciste implique la capacité d'appréhender l'humanité comme un tout, les cultures comme équivalentes et les modes traditionnels comme l'expression d'un mode de vie adapté à son environnement.

Plus d'information et réservation au Centre Social d’Arnage : 67 rue des Collèges, 722530  ARNAGE. Tél : 02.43.21.12.50

 



Animation dans le cadre des Semaines d'Education Contre le Racisme 2011 en Sarthe

plus d'infos sur : www.fal72.org


Commentaires sur Samedi 09 avril 2011

Nouveau commentaire